Destinations & Aventures

604 jours en terre inconnue : l’heure du départ a sonné

Voilà, on y est ! Tout chemin parcouru commence par un pas et puis deux… Le chemin que je m’apprête à parcourir s’annonce long et riche en émotions. Il durera 604 jours et débute aujourd’hui, à cet instant même où j’ai frôlé le sol de l’aéroport. Je dois par contre vous avouer que j’ai une réelle phobie des aéroports. Ça a commencé le jour où j’ai raté mon vol de transit de retour d’Oslo et que j’ai dû passer la nuit sur une chaise et courir d’un guichet à l’autre pour changer mon billet. Cette mésaventure m’a laissé un goût amer, surtout que j’ai revécu pareille déconvenue de retour d’un voyage à Casablanca au Maroc où la compagnie a changé l’horaire du vol sans envoyer un mail aux passagers et là encore, j’ai dû passer la nuit à l’aéroport sur une chaise. Deux mésaventures qui font qu’aujourd’hui, je n’aime pas être dans un aéroport et je ne peux commencer à me relaxer qu’une fois dans l’avion et que l’engin a pris son envol.

Pourtant, tout le monde est d’accord pour dire que les aéroports sont les endroits où les personnes sont le plus à fleur de peau et montrent le plus leurs sentiments. En effet, revoir un proche, un frère, une sœur, un fils, une fille, un amour après une longue séparation fait naître, sans le vouloir, des larmes de joie qu’il est impossible de retenir. A l’opposé, faire ses adieux à une personne qu’on chérit et qui s’apprête à nous quitter pour une longue période est un moment très délicat et très douloureux qui fait souvent naître des larmes aussi, mais des larmes de chagrin. Accolades, baisers, câlins, bisous, sourires émus…

En regardant plus près toutes ces personnes qui animent de leur présence l’aéroport pour quelques minutes ou quelques heures a toujours titillé ma curiosité et fait naître en moi mille et une questions : qui sont ces gens ? Quelle vie vivent-ils ? Sont-ils heureux au quotidien ? Ce voyageur solitaire part-il pour quelques jours ou plus ? Voyage-t-il dans un cadre professionnel ou va-t-il rejoindre une amoureuse ? Ce couple qui s’enlace affectueusement et qui ne semble pas vouloir se lâcher sera-t-il séparé pour une longue durée ? La flamme de leur amour résistera-t-elle à la distance ? Cette vieille femme qui attend sagement dans son coin en guettant le hall d’arrivée, qui attend-elle ? Un fils, un proche, une sœur…

Autant d’arrivées, autant de départs, autant d’histoires personnelles qui resteront pour moi des mystères. Aujourd’hui, c’est moi qui prend mon envol et garde jusqu’à maintenant le secret de ma première destination. Alors curieux de percer ce mystère ?